Projet 12 : Mahajanga

Le projet consiste à mettre en place un centre de recherche scientifique et technique pour la valorisation des plantes aromatiques, médicinales et épuratrices (PAMEs) de Madagascar dans la perspective d’insuffler et de développer au niveau régional une activité économique durable. Avec, au cœur de ce projet :

  • La réalisation d’une station de traitement des eaux usées issues du centre de recherche (Phyto-épuration par l’utilisation des plantes aquatiques flottantes).
  • La mise en place d’une pépinière expérimentale en vue de reboisement.

Ce projet, voué à la protection de l’Environnement et au développement durable, repose sur un partenariat qui regroupe des universitaires, techniciens et ingénieurs entre la France (Université Paul Sabatier, particuliers partenaires) et Madagascar (Institut Supérieur en Ménagement et Sciences Technologiques, 2 entités associatives).

[…] L’activité du site, articulé autour des plantes (aromatiques, médicinales et épuratrices ), couvrira la production et diffusion de connaissances, l’encadrement d’étudiants, la formation du personnel d’exploitation pour le développement de la technique d’épuration avec la transmission progressive d’un savoir-faire permettant son adaptation à  plus grande échelle sur le territoire national et international.

Pourquoi voter pour ce projet ? 

Notre ambition est de constituer un site pilote, véritable laboratoire pour optimiser le procédé dans le contexte local, développer des compétences dans le domaine du traitement de l’eau pour appliquer la technique à l’ensemble de la commune et à terme véhiculer le savoir-faire dans tout Madagascar et dans d’autres pays. Notre action s’inscrit dans une logique de protection de l’environnement, de développement durable et de sensibilisation à l’écologie : recherche et valorisation des PAMEs, activités pépinière, traitement des eaux usées. Un monde plus juste et écologique.Un monde dans lequel la technologie apporte un impact fort et positif sur la société. C’est notre vision, mais est-ce aussi la vôtre ?

Porteur de projet 

Fara Radavidrason-Ravalomanda, Personnel technique BIATSS